francochine.com log-in
 
la chine en livres
premium jobs


Faits  |  Histoire & Culture
  |  Tourisme  |  Économie 
1 Préhistoire 2 Les premières dynasties 3 4 Dynastie Qing 5 La république 6 La naissance de la République populaire de Chine 7 Industrialisation & Révolution culturelle 8 Modernisation et ouverture Confucius et ses disciples Feng Shui Illuminations (bouddhisme) La culture du thé Les ethnies en Chine Qi: l'énergie de la vie Zodiaque chinois

1 Préhistoire
Le cours de la Rivière Jaune et du Yantze existent déjà depuis plus de 8000 ans
Le paléolithique
Alors qu'en Chine du Nord l'industrie sur galet, aux outils grossiers et d'évolution lente, qui caractérise la préhistoire chinoise, a commencé vers 25 000 av. J.-C. à évoluer vers le microlithisme, la Chine du Sud se distingue par la perpétuation des traits les plus archaïques, jusqu'à sa phase finale (Hoabinhien) de 10 000 à 5 000 av. J.-C.

Le néolithique
En Extrême-Orient, le processus de sortie de la préhistoire devient effectif aux environs de 10'000 av. J.-C. Le néolithique chinois proprement dit, qui connaît, outre la céramique, le petit élevage (chien, poulet, porc) et une préagriculture du millet, se situe au VIIe millénaire et concerne les populations mongoloïdes de la zone de passage entre Asie centrale et Extrême-Orient pacifique, entre Ganzhou et Shaanxi. Dans le même temps, des populations côtières s'avancent vers le sud, formées d'un premier groupe d'Austronésiens (Mélanésiens).

Le néolithique, longtemps confiné à un petit terroir de la moyenne vallée du Huanghe, gagne ensuite, en se diversifiant, les plaines côtières qui forment les bassins inférieurs des fleuves de la Chine du Nord-Est. Ainsi, au V e millénaire, distingue-t-on plusieurs systèmes culturels. Celui de Yangshao, dans la vallée du Huanghe, est le plus connu; il pratique la culture sur brûlis, en villages occupés périodiquement, où pêche et chasse restent des activités importantes; sa céramique présente des similitudes avec celles de l'Iran et de l'Ukraine, mais les jalons manquent pour établir la parenté. La région des bouches du Yangzijiang relève au contraire du monde des riziculteurs et annonce les futures cultures néolithiques de la Chine du Sud et de l'Asie du Sud-Est. En situation intermédiaire, on distingue des éléments culturels où se marque de façon croissante la différenciation sociale, et qui annoncent la culture de Longshan.

Avec le IV e millénaire, les échanges deviennent de plus en plus nombreux entre les communautés agricoles semi-sédentaires de la Chine du Nord, dotées d'un bon artisanat et où la division du travail, bien marquée, traduit déjà un niveau d'organisation sociale complexe. L'expansion du néolithique vers le sud conflue avec la descente d'un deuxième groupe d'Austronésiens (Indonésiens).
Source: Wikipedia (Text), J. F. Kr/flickr (Foto)   Réactions: 0 nach oben

 
(pas de réactions sur ce post)
nouvelle réaction:

nom:

e-mail:

texte:
   

Info: L'info-abcdaire de francochine.com est un document "vivant" et continuellement enrichi. Les nouveaux articles (si possible avec liens et photos) peuvent être envoyés par e-mail à


francochine.com © 2008-19 secession graphics | contact | publicité